top of page

Des solutions pour la perte de cheveux

Avec les années il est normal de remarquer un thinning ou une perte de notre chevelure appelée allopécie. Ceci concerne 70% des hommes de 50 ans et affecte même les femmes à une moindre proportion.


Dans la grande majorité des cas, ces trouvailles sont tout à fait normales et font partis des signes attendus du vieillissement. Cela n’empêche pas une certaine stigmatisation sociale des gens qui en sont atteint, poussant certains à tenter de remédier à la situation en utilisant différents traitements disponibles, pendant que d’autres personnes acceptent ces changements qui viennent avec l’age sans y porter beaucoup d’attention.


Quelle que soit votre approche, nous sommes ici pour aider à vous guider.





Votre perte de cheveux, est-elle un signe d’une maladie sous-jacente?

Dans certains cas, la perte de cheveux n’est qu’un signe d’une condition sous-jacente tel des problèmes thyroïdiens, une chirurgie récente, de la chimiothérapie, une infection fungique, un stress important, un accouchement récent, ou une carence en vitamines.


L’aspect de l’allopécie renseigne également votre médecin sur les causes probables, par exemple la perte de cheveux peut être très localisée ou bien elle peut être diffuse, chaque patron de présentation ayant des causes distinctes que votre médecin saura reconnaitre.


Toutefois, dans la majorité des cas votre médecin vous diagnostiquera avec une allopécie androgénique, la plus commune, qui est causé par un excès de testostérone avec l’âge et que l’on retrouve tant chez les hommes que les femmes.




Y a-t-il quelque chose à faire docteur, est ce que je peux ralentir ma perte de cheveux ?

La réponse à cette question dépendra de la cause identifiée par votre médecin. Et bien qu’il soit possible de traiter l’alopécie, les résultats varient grandement d’une personne à l’autre. L’alopécie androgénique peut être ralentie avec des médicaments tandis que l’alopécie causé par une maladie sous-jacente peut généralement est renversée.




Quels sont mes options de traitement pour l’alopécie androgénique ?


Minoxidil (Rogaine) Le Minoxidil est souvent utilisé pour réduire la perte de cheveux liée à l'alopécie androgénique. Lorsqu'il est pris, ce médicament en vente libre semble réveiller les follicules pileux dormants. Le monoxidil est principalement utilisé par les femmes car il est plus efficace pour traiter l'amincissement général des cheveux que la chute des cheveux.



Thérapie au Laser

La luminothérapie à lumière rouge, également connue sous le nom de luminothérapie de laser de faible intensité, concentre les photons vers les follicules pileux faibles dans les tissus de votre cuir chevelu. Les photons sont ensuite absorbés pour stimuler la croissance des cheveux. Généralement, la luminothérapie est considérée comme plus sécuritaire et moins invasive que les procédures chirurgicales (greffes de cheveux). Notamment, cette méthode est mieux adaptée à la perte de cheveux à un stade précoce par opposition à la perte de cheveux à un stade à un stade avancé.


Les résultats varient d'une personne à l'autre, mais lorsque les laser fonctionnent, les patients remarquent des cheveux plus sains et plus épais en environ six mois.


L'un des aspects les plus attrayants est la disponibilité d'une alternative à faible coût. La luminothérapie de laser e faible intensité peut être effectuée dans le confort de votre propre maison sans rendez-vous chez le médecin et prend environ 15 minutes par séance.



Greffe de Cheveux

Une greffe de cheveux pourrait être ce dont vous avez besoin si vous voulez complètement arrêter votre perte de cheveux plutôt que de simplement la ralentir. La croissance de nouveaux cheveux est favorisée sur les zones chauves de votre tête en y greffant des follicules pileux sains prélevés à partir d'autres parties de votre corps. La technique est efficace à la fois pour l'alopécie androgénique que la calvitie secondaire à un trauma.


La chirurgie dure environ une demi-journée, coûte en moyenne 10 000 $ et laissera votre cuir chevelu douloureux pendant environ une semaine.



Traitement au plasma riche en plaquettes (PRP)

Les facteurs de croissance présents dans votre sang peuvent favoriser la croissance des cheveux existants ou même des cheveux greffés.


Afin d'extraire le PRP, les médecins doivent prélever du sang de votre bras pendant le traitement. Après avoir anesthésié les zones de votre cuir chevelu où vos cheveux s'amincissent, les médecins injectent de l'iPRP pour favoriser la croissance des cheveux.


Il faut simplement environ 30 minutes pour compléter la procédure. Les patients peuvent vaquer à leurs occupations quotidiennes normalement, puisqu’ils ne remarqueront que des ecchymoses mineures et devront éviter de mouiller la zone affectée pendant 2 jours.



Médicaments Prescrits

Suite à une discussion avec votre médecin, ce dernier peut décider de vous mettre sous médication.


Finasteride (Propecia) : Les recherches ont démontré une diminution de la perte des cheveux chez plus de 80 % des hommes qui prenaient ce médicament régulièrement. Ce même médicament est utilisé dans d’autres traitements, notamment celui de l’hypertrophie bénigne de la prostate.


Spironolactone : Il s’agit du médicament anti-androgénique prescript chez les femmes. Ce traitement fonctionne très bien puisque la majorité des cas d’alopécie chez les femmes sont androgénique.




Tout n’est pas perdu

Puisque dans la majorité des cas, la perte de cheveux est un phénomène naturel, sans danger, la majorité des gens atteint d’alopécie décident de vivre avec sans tenter de traitements médicaux. Des alternatives tels les perruques peuvent êtres envisagés.


Toutefois si vous décidez que vous voulez ralentir cette perte de cheveux, vous pouvez consulter un médecin par télémédecine et celui-ci ira plus en profondeur à propos des différentes options qui se prêtent le mieux pour votre situation spécifique.




Parlons de perte de cheveux


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page