top of page

Syndrome du canal carpien : un fléau dans certaines professions

De nos jours, de plus en plus de métiers demandent l'utilisation de claviers, de positions statiques pendant des heures ou de mouvements répétitifs. Selon notre posture et l'équipement de prévention à portée de main, ces emplois ou activités nous exposent au risque de développer ce qu'on appelle le syndrome du canal carpien.


Le syndrome du canal carpien est une atteinte extrêmement courante qui provoque un engourdissement et des douleurs dans les mains et les poignets, entraînant souvent des difficultés ou une incapacité à utiliser vos mains.


On croit qu'environ 1 à 2 % des Canadiens ressentent régulièrement des symptômes du syndrome du canal carpien.





Qu'est-ce que le syndrome du canal carpien ?

Le syndrome du canal carpien est une pathologie courante liée au coincement des nerfs périphériques, qui demeurent conséquemment comprimés pendant une longue période.


La condition fait référence au canal carpien, un segment anatomique situé dans le poignet, entouré de ligaments et d'os, et contenant des tendons responsables de la flexion des doigts et du pouce, ainsi que le nerf médian qui procure une sensation à la plupart des doigts.


Les personnes les plus affectées par cette condition sont les joueurs de jeux vidéos, les individus travaillant sur des ordinateurs portables ou des ordinateurs pendant de longues périodes, ainsi que ceux qui sont exposés professionnellement à des vibrations excessives.


Bien que le syndrome du tunnel carpien puisse survenir à tout âge, la plupart des personnes qui en souffrent sont agées entre 40 et 50 ans. Les femmes sont également plus affectées que les hommes. Les femmes enceintes à leur 3e trimestre sont également plus à risque. De plus, il a une prévalence chez les personnes atteintes de diabète, de troubles métaboliques et d'obésité.



Quels sont les symptômes du tunnel carpien ?

Les symptômes de cette conditions s'aggravent progressivement avec le temps s'ils ne sont pas traités. Voici une liste de la progression attendue des symptômes dans le temps :

  • Engourdissements et/ou picotements dans les doigts et la main (qui peuvent s'aggraver la nuit ou au réveil)

  • Sentir des picotements dans les doigts et la main

  • Difficulté à sentir du bout des doigts

  • Réduction de la sensibilité aux stimuli externes (c'est-à-dire la chaleur)

  • Faiblesse progressive de la main

  • Difficulté progressive à effectuer des tâches avec la main affectée

  • Dextérité des mains réduite

  • Gonflement des doigts

Il est important de chercher de l'aide et un traitement dès le début de l'évolution de la maladie. Parlez-en donc avec votre médecin. En effet, les symptômes tardifs sont un signe de lésion ou de destruction permanente des nerfs. En d'autres termes, si un patient attend jusqu'à ce qu'il ait une dextérité réduite ou une grave faiblesse des mains, même une intervention chirurgicale ne pourra pas renverser ces symptômes de lésions nerveuses permanentes.


Comment le diagnostiquer et comment le traiter ?

Le syndrome du canal carpien est généralement diagnostiqué par un examen physique. Des tests sanguins et des radiographies complètent l'enquête. Généralement, si ces tests suggèrent un SCC, un test d'électrodiagnostic spécifique est effectué pour confirmer le diagnostic. Dans certains cas, un examen IRM peut être demandé pour mieux apprécier l'étendue de l'atteinte nerveuse ou pour exclure d'autres causes.


Initially, non-surgical management will include the use of OTC (over-the-counter) pain-relieving medications, splinting, oral or injected corticosteroids, ultrasound therapies, and alternative therapies, including acupuncture and yoga etc.

Le traitement chirurgical du syndrome du canal carpien est envisagé chez les patients dont les symptômes sont présents depuis plus de 6 mois. La chirurgie peut être réalisée par incision standard ou endoscopique (avec une très petite incision et une petite caméra). Il s'agit de l'une des interventions chirurgicales les plus courantes au Canada et elle offre des avantages plus durable que les approches non-chirurgicales.




Parlons du Syndrome du Tunnel Carpien



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page